Jean Jaures il y a 100 ans !

Aller en bas

Jean Jaures il y a 100 ans !

Message par Admin le Jeu 31 Juil - 11:12

Jean Jaures a été assassiné il y a tout juste 100 ans aujourd'hui...
Voici quelques informations sur sa vie :

Jean Jaurès est un homme politique français, né à Castres (Tarn) le 3 septembre 1859 et mort assassiné à Paris le 31 juillet 1914. Orateur et parlementaire socialiste, il s'est notamment illustré par son pacifisme et son opposition au déclenchement de la Première Guerre mondiale.

Issu de la bourgeoisie et agrégé de philosophie, il débute sa carrière politique comme député républicain mais adhère définitivement au socialisme après la grande grève des mineurs de Carmaux et s'oppose aux lois scélérates. Durant l'affaire Dreyfus, il prend la défense du capitaine et pointe l'antisémitisme dont celui-ci est victime. En 1905, il est un des rédacteurs de la loi de séparation des Églises et de l'État. La même année, il participe à la création de la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO), dont il est l'acteur principal, unifiant ainsi le mouvement socialiste français. Ses positions réformistes lui valent toutefois l'opposition d'une partie de la gauche révolutionnaire. Il consacre les dernières années de sa vie à empêcher, en vain, le déclenchement de la Première Guerre mondiale, et se lie aux autres partis de l'Internationale ouvrière, faisant planer la menace de grève générale au niveau européen. Ces positions pacifistes lui valent d'être assassiné par le nationaliste Raoul Villain à la veille du début du conflit. Cet événement entraîne paradoxalement le ralliement de la gauche à l'« Union sacrée ».

En 1924, sa dépouille est transférée au Panthéon.
avatar
Admin
Admin

Messages : 6317
Date d'inscription : 01/11/2012

http://armeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jaures il y a 100 ans !

Message par Admin le Jeu 31 Juil - 11:14

Jaurès lutte contre la venue de la guerre les dix dernières années de sa vie. Il est très préoccupé et inquiet face à la montée des nationalismes et aux rivalités entre les grandes puissances (surtout pendant les guerres balkaniques en 1912-1913). En 1910, il rédige une proposition de loi consacrée à l’armée nouvelle, dans laquelle il préconise une organisation de la Défense nationale fondée sur la préparation militaire de l’ensemble de la nation. Jaurès est un cas singulier : pacifiste, mais passionné par la défense, par la stratégie militaire, et qui inspirera, au titre de la « nation armée », le vietnamien Ho Chi Minh ! Ainsi, dans le livre à l’origine de sa proposition de loi, il préconise la constitution d’une armée défensive, de milices, entraînée dans le monde civil, liée à la nation, le contraire de l'« armée de caserne » qui sera d'abord défaite .

Jaurès mène une vigoureuse campagne contre la Loi des trois ans de service militaire, défendue ardemment par le député Émile Driant. La loi est votée en 1913, malgré le rassemblement du Pré-Saint-Gervais le 25 mai 1913, où Jaurès fait un discours devant 150 000 personnes.

L'année 1914 semble relancer les espoirs de paix : la guerre dans les Balkans est finie, les élections en France sont un succès pour les socialistes. Mais l'attentat de Sarajevo le 28 juin 1914 et l'ultimatum autrichien à la Serbie du 23 juillet 1914 relancent les tensions entre les grandes puissances.

Jaurès tente d'infléchir, dans un sens favorable à la paix, la politique gouvernementale. Il rappelle le mot d'ordre de grève générale décidé par l'Internationale ouvrière en cas de déclenchement de la guerre.
avatar
Admin
Admin

Messages : 6317
Date d'inscription : 01/11/2012

http://armeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jaures il y a 100 ans !

Message par Admin le Jeu 31 Juil - 11:14

Le pacifisme de Jaurès le fait haïr des nationalistes. Pendant la journée du vendredi 31 juillet 19147, il tente, d'abord à la Chambre des Députés, puis au ministère des Affaires étrangères, de stopper le déclenchement des hostilités. En fin d'après-midi, il se rend à son journal L'Humanité pour rédiger un article, qu'il conçoit comme un nouveau « J'accuse ». Avant la nuit de travail qui s'annonce, il descend avec ses collaborateurs pour dîner au Café du Croissant, rue Montmartre. Vers 21 h 40, un étudiant nationaliste déséquilibré, Raoul Villain, tire deux coups de feu par la fenêtre ouverte du café et abat Jaurès à bout portant.

Cet assassinat facilite le ralliement de la gauche, y compris de beaucoup de socialistes qui hésitaient, à l'« Union sacrée ». La grève générale n'est pas déclarée.

Le 29 mars 1919, le meurtrier de Jaurès est acquitté, dans un contexte de fort nationalisme.
avatar
Admin
Admin

Messages : 6317
Date d'inscription : 01/11/2012

http://armeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jaures il y a 100 ans !

Message par Admin le Jeu 31 Juil - 11:18

Le café du croissant :

Le Café du Croissant est un café situé dans le 2e arrondissement de Paris, à l'angle de la rue Montmartre (au no 146) et de la rue du Croissant. Il est célèbre pour avoir été le théâtre de l'assassinat de Jean Jaurès par Raoul Villain le 31 juillet 1914.

Le 20 février 1938, le propriétaire du café, Albert Wiedmer, a donné la table avec son dessus en marbre sur laquelle Jaurès a été assassiné, à la ville de Champigny-sur-Marne à la demande de son maire Albert Thomas, proche de Jaurès. Elle a été classée monument historique au titre objet en 19883. Les serveurs continuent cependant à faire croire aux clients que le café a conservé la table avec une tache sombre sur le bois clair qui serait le sang de Jaurès. Le souvenir de Jaurès reste évoqué par une mosaïque rouge et or indiquant la date de sa mort, et une vitrine dans laquelle figurent notamment un morceau de sa chaise, le chapeau qu’il portait incrusté d’une balle et les unes des 31 juillet et 1er août 1914 de L'Humanité.

Le café a été rénové en août 2011 et rebaptisé Taverne du Croissant. En 2014, pour le centenaire de l'assassinat, l'établissement propose un menu spécial pour le dîner.


Vue de la plaque commémorative jean Jaurès.
avatar
Admin
Admin

Messages : 6317
Date d'inscription : 01/11/2012

http://armeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jaures il y a 100 ans !

Message par Admin le Jeu 31 Juil - 11:23

Raoul Villain, l'assassin de jean Jaurès :

Raoul Villain (né à Reims le 19 septembre 18851 et mort fusillé à Ibiza le 17 septembre 1936) est l’assassin de Jean Jaurès, le 31 juillet 1914, à la veille du déclenchement de la Première Guerre mondiale.


Photo de raoul Villain, sur la fiche de police.

Raoul Villain se met peu à peu en tête de tuer Jaurès. Il achète un revolver et commence à traquer le chef socialiste, griffonnant des notes incohérentes sur ses habitudes dans son portefeuille.

Le vendredi 31 juillet 1914 à 21 h 40, Jaurès soupe avec ses collaborateurs, assis sur une banquette le dos tourné vers une fenêtre ouverte au Café du Croissant, 146 rue Montmartre à Paris (2e arrondissement). Raoul Villain tire violemment le rideau, lève son poing armé d'un révolver, et tire deux fois. Une balle atteint à la tête le tribun socialiste, qui s'affaisse aussitôt.

L'auteur des coups de feu tente de s'enfuir à grands pas vers la rue de Réaumur mais il est vu par Tissier, metteur en page de L'Humanité, qui le poursuit, l'assomme avec un coup de sa canne et l'immobilise au sol avec l'aide d'un policier. Conduit au poste, il s'exclame : « Ne me serrez pas si fort, je ne veux pas m'enfuir. Prenez plutôt le révolver qui est dans ma poche gauche. Il n'est pas chargé. »

Cet assassinat, qui a lieu trois jours avant le début de la Première Guerre mondiale, précipite le déclenchement des hostilités, notamment en permettant le ralliement de la gauche, y compris de certains socialistes qui hésitaient, à l’« Union sacrée ».
avatar
Admin
Admin

Messages : 6317
Date d'inscription : 01/11/2012

http://armeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jaures il y a 100 ans !

Message par Admin le Jeu 31 Juil - 11:25

Le procès de l'assassin :

En attente de son procès, Raoul Villain est incarcéré durant toute la Première Guerre mondiale. Dans une lettre adressée à son frère de la prison de la Santé le 10 août 1914, il affirme : « j'ai abattu le porte-drapeau, le grand traître de l'époque de la loi de trois ans, la grande gueule qui couvrait tous les appels de l'Alsace-Lorraine. Je l'ai puni, et c'était le symbole de l'ère nouvelle, et pour les Français et pour l'Étranger ». L'enquête est dirigée par le juge d'instruction Drioux.

Le procès s'ouvre le 24 mars 1919 devant la cour d'assises de la Seine dans un contexte patriotique, après cinquante-six mois de détention préventive. L'accusé a pour défenseurs Maître Henri Géraud, et Maitre Alexandre Bourson dit « Zévaes », ancien député socialiste. Le dernier jour des débats, Villain déclare « je demande pardon pour la victime et pour mon père. La douleur d'une veuve et d'une orpheline ne laisseront plus de bonheur dans ma vie ». Le jury populaire doit répondre à deux questions « 1e) Villain est-il coupable d'homicide volontaire sur Jaurès ? 2e) cet homicide a-t-il été commis avec préméditation? ». Après une courte délibération, par onze voix contre une, le 29 mars 1919, il se prononce par la négative. Raoul Villain est acquitté. Le président ordonne sa mise en liberté. La Cour prend un arrêt accordant un franc de dommages et intérêts à la partie civile, et condamne la partie civile aux dépens du procès envers l'État et Villain aux dépens envers Madame Jaurès.

En réaction à ce verdict, Anatole France adresse, de sa propriété de La Béchellerie, une brève lettre à la rédaction de L'Humanité parue le 4 avril : « Travailleurs, Jaurès a vécu pour vous, il est mort pour vous. Un verdict monstrueux proclame que son assassinat n’est pas un crime. Ce verdict vous met hors la loi, vous et tous ceux qui défendent votre cause. Travailleurs, veillez ! ». Dès sa publication, ce billet provoque une manifestation organisée par l'Union de Syndicats et la Fédération socialiste de la Seine le dimanche 6 avril suivant de l'avenue Victor-Hugo jusqu'à Passy, où habitait Jaurès.

avatar
Admin
Admin

Messages : 6317
Date d'inscription : 01/11/2012

http://armeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jaures il y a 100 ans !

Message par Admin le Jeu 31 Juil - 11:27

La mort de Raoul Villain :

En avril 1919, Raoul Villain doit quitter précipitamment Auxerre à la suite de manifestations hostiles organisées par les syndicats ouvriers. Il retourne à l'anonymat parisien et loge rue Jean-Lantier, no 7, sous le nom de René Alba. Il est arrêté le 19 juillet 1920 pour trafic de monnaie en argent dans un café de Montreuil, à l'angle de la rue Douy-Delcupe et de la rue de Vincennes et, pris de désespoir, tente de s'étrangler. Libéré le 23 juillet 1920, il n’est condamné, le 18 octobre 1920, par la 11e chambre correctionnelle qu’à cent francs d’amende en raison de son état mental. En septembre 1921, il se tire deux balles dans le ventre dans le cabinet de son père au palais de justice de Reims pour protester contre l'opposition de ce dernier à un projet de mariage.

Il s'expatrie à Dantzig, où il exerce le métier de croupier, puis à Memel, où il vit jusqu'en 1926. Il s'installe en 1932 dans l’île d’Ibiza, dans les Baléares, au large de l’Espagne. Recevant de l’argent grâce à un héritage, il s’installe dans un hôtel près de Santa Eulària, plus précisément cala Sant Vicenç, où les habitants le surnomment « el boig del port » (le fou du port). Avec l’aide de quelques amis, Laureano Barrau, impressionniste espagnol, et Paul-René Gauguin, petit-fils du peintre, il entreprend de bâtir une maison bizarre au bord de l’eau. La demeure, qui existe toujours, n’a jamais été terminée.

Peu après le début de la guerre d’Espagne, le 20 juillet 1936, la garnison militaire et les gardes civils de l'île se rallient aux franquistes. Les républicains de Barcelone envoient un détachement sous la direction du commandant Bayo reprendre les Baléares. Il débarque à Ibiza le 8 août. Les 9 et 10 septembre 1936, une colonne de près de cinq cents anarchistes, sous la bannière de « Cultura y Acción », arrive à Ibiza et fait cent quatorze morts. Les 12 et 13 septembre 1936, l'île est bombardée par l'aviation italienne et, dans le chaos, les anarchistes exécutent Raoul Villain sans que l'on sache s'ils connaissaient son identité.

Il est inhumé au cimetière de Sant Vicent de sa Cala à Ibiza et une messe d’enterrement est célébrée à la Basilique Saint-Remi de Reims. Au Cimetière du Nord de Reims, la tombe qui porte son nom (et qui rappelle son souvenir) est celle, refaite, de ses parents. Ses restes, malgré les demandes familiales, n’ont jamais été transférés à Reims.
avatar
Admin
Admin

Messages : 6317
Date d'inscription : 01/11/2012

http://armeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jaures il y a 100 ans !

Message par Admin le Jeu 31 Juil - 11:30

Les obsèques de Jean Jaurès :

Le 4 août au matin, les obsèques officielles de Jaurès sont célébrées. Un catafalque est dressé au coin de l’avenue Henri-Martin. Sont présentes devant une foule immense toutes les autorités de la République, comme le président du conseil Viviani, le président de la chambre des députés Paul Deschanel, la plupart des ministres, les leaders de toute la gauche socialiste et syndicale et même l’opposition nationaliste, Maurice Barrès en tête. C’est la première manifestation de l’Union nationale. Léon Jouhaux, le secrétaire général de la CGT, dans le discours qui fit le plus d’impression, y lance un appel aux armes. Il crie sa haine de la guerre, de l’impérialisme, du militarisme.

« Jaurès a été notre réconfort dans notre action passionnée pour la paix; ce n’est pas sa faute si la paix n’a pas triomphé. […C’est celle des empereurs d’Allemagne et d’Autriche-Hongrie…]. Nous prenons l’engagement de sonner le glas de vos règnes. Avant d’aller vers le grand massacre, cet engagement, je le prends au nom des travailleurs qui sont partis, et de ceux qui vont partir. »
avatar
Admin
Admin

Messages : 6317
Date d'inscription : 01/11/2012

http://armeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jaures il y a 100 ans !

Message par Admin le Jeu 31 Juil - 11:32


Photo de Jean Jaurès.

Sources : Wikipédia.

Pour ceux qui désirent approfondir le sujet, il existe une grande quantité de sites sur Jean Jaurès, ainsi que plusieurs articles pour le centenaire de sa mort.
avatar
Admin
Admin

Messages : 6317
Date d'inscription : 01/11/2012

http://armeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean Jaures il y a 100 ans !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum