Découverte des restes d'un avion allemand

Aller en bas

Découverte des restes d'un avion allemand

Message par Admin le Jeu 26 Fév - 18:59

Un morceau de carlingue, des balles de mitrailleuses et un clapet de système hydraulique : il y a une quinzaine de jours, à Taulé, des restes d'avion ont été découverts dans un talus par des passionnés de la Seconde Guerre mondiale. Ce trésor historique provient d'un bombardier allemand qui s'est écrasé à Lannigou en 1942. « Bip, bip, bip ». Entre deux averses, en ce samedi après-midi taulésien, les détecteurs de métaux de Gérard L'Hour et de ses amis ne cessent de s'affoler. « Ici, il y a quelque chose », est convaincu le quinquagénaire, en pointant le sol humide. Décision est alors prise de creuser. Une poignée de secondes plus tard, un petit morceau de tôle est déterré. Une pièce rare ? Pas vraiment. « C'est un cadre de mobylette ! Regardez, c'est écrit dessus », éclate de rire le petit groupe de fouineurs. On ne peut pas gagner à tous les coups... Le souvenir d'une aile plantée dans un champ Une semaine plus tôt, dans ce même champ situé à quelques dizaines de mètres du château de Lannigou, Gérard L'Hour avait eu plus de chance. « Dans le talus, j'ai découvert un clapet de système hydraulique d'avion », raconte notre homme, qui s'est spécialisé dans la recherche de vestiges de la guerre 39-45. « Tous les dimanches matins, je pars avec mon chien fouiner un peu partout », confie celui qui est domicilié à Plouédern, près de Landerneau. Début février, c'est à la frontière entre Taulé et Locquénolé que ses investigations l'ont mené. Sur les conseils de sa tante, âgée de 79 ans, qui a longtemps habité dans le coin. « Il y a un peu plus d'un mois, elle m'a raconté une histoire qui n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd. Elle m'a dit que lorsqu'elle avait huit ans, en se promenant avec son père, elle a vu une aile d'avion plantée dans un champ ». Un avion de type JU 88 Il n'en fallait pas plus pour que le passionné se mette en chasse. Et voilà comment, de fil en aiguille, Gérard L'Hour s'est retrouvé à Lannigou, le dimanche 7 février, en compagnie du Locquénolésien Philippe Jaouen, lui aussi féru d'histoire. « Par chez nous, il est de notoriété qu'un avion allemand s'est écrasé durant la guerre dans le secteur. Un arbre demeure d'ailleurs marqué par la chute de l'appareil », explique-t-il. Rapidement, leurs fouilles ont abouti. « On a d'abord trouvé quelques balles de mitrailleuses ». Et puis, au bout d'un quart d'heure, ils ont déniché ce fameux clapet. Une pièce loin d'être exceptionnelle, a priori. Si ce n'est par l'inscription découverte sur la plaque : JU 88. « Du coup, on a pu très vite identifier de quel type d'avion il s'agissait. Le faire aussi rapidement, c'est ça qui est remarquable ». « C'était un junker, un bombardier bimoteur. Il était surnommé la bonne à tout faire », précise Gérard L'Hour, qui a remonté plus encore le fil de l'histoire, avec l'aide du Brétillien Daniel Dahiot, président de l'association bretonne du souvenir aérien 39-45. « L'avion est tombé le 13 novembre 1942. A-t-il été abattu ? A-t-il eu un problème technique ? Toujours est-il que les quatre hommes à bord ont été enterrés à Morlaix. Avant d'être transférés au cimetière allemand de Lesneven », raconte le quinquagénaire, qui aimerait désormais recueillir les témoignages des habitants du coin afin de percer davantage encore les secrets de cet épisode historique. « Si on pouvait brûler le talus... » En attendant, il compte bien revenir scruter le secteur. Comme il l'a fait, accompagné d'autres passionnés, il y a dix jours. Ils ont notamment sorti un morceau de carlingue. « Ce talus, conclut Gérard L'Hour, si on avait la possibilité de le brûler, on trouverait d'autres trésors de guerre... ».

© Le Télégramme -
avatar
Admin
Admin

Messages : 6317
Date d'inscription : 01/11/2012

http://armeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum