Louis XIV meurt le 1er septembre 1715 : il y a 300 ans !

Aller en bas

Louis XIV meurt le 1er septembre 1715 : il y a 300 ans !

Message par Admin le Mer 2 Sep - 19:28

Le 1er septembre 1715, Louis XIV, au terme d’une longue agonie imputable à la gangrène, s’éteignait après un règne d’une longévité exceptionnelle : 72 ans ! Ce monarque, incarnation de l’absolutisme de droit divin, savait autant sévir face à ses ennemis que jouir des artifices offerts dans la démesure du château de Versailles, s’étoffant au fil des années. Il a été l’un des souverains en accélérant le plus la construction par l’édification ou l’extension de bâtiments, la majesté parée de dorures des pièces et les jardins agencés merveilleusement aux jeux d’eau magnifiques.
avatar
Admin
Admin

Messages : 6317
Date d'inscription : 01/11/2012

http://armeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis XIV meurt le 1er septembre 1715 : il y a 300 ans !

Message par Admin le Mer 2 Sep - 19:32

Les valets de Louis XIV : au plus près du roi
Par Mathieu DA VINHA

La dernière maladie de Louis XIV débuta officiellement le 10 août, après son retour de Marly. Pourtant, « il y avait plus d’un an que la santé du Roi tombait. Ses valets intérieurs s’en aperçurent d’abord et en remarquèrent tous les progrès, sans que pas un osât en ouvrir la bouche » raconte le duc de Saint-Simon, l’un des observateurs de l’époque. Personne n’osait imaginer que ce monarque, qui avait déjà régné plus de soixante-douze ans, pût mourir. Il avait déjà été sauvé à maintes reprises de plusieurs problèmes de santé.

Seuls les officiers domestiques de Louis XIV étaient constamment avec lui. Tandis que les grands courtisans défilaient alternativement dans la chambre royale, les commensaux de la Chambre et de la Garde-robe occupaient à plein-temps leur fonction – le roi étant alité. Ainsi les Frères Anthoine, porte-arquebusiers et garçons de la chambre, tinrent un Journal, à l’instar de celui que tint leur père lors de la mort de Louis XIII.



Dans cette « relation », les domestiques sont omniprésents. Ce sont eux qui assurent les soins quotidiens, notamment ceux liés à la maladie. Le marquis de Champcenetz, premier valet de chambre de quartier, apporte un précieux soutien à son maître. Aidé des garçons de la chambre, il lève le roi, le place dans son fauteuil, le change de linge. De même, Blouin – comme plus proche domestique de Louis XIV – apparaît toujours dans l’ombre du roi. Il est le premier à désespérer ouvertement de la vie du roi. Les Frères Anthoine notent : « Les medecins commencèrent icy a mal augurer de cette maladie et M. Blouin premier valet de chambre de Sa Majesté, dit assez haut même, que tout le monde avoit bien peur que cette maladie ne devint très sérieuse, et qu’il seroit bien a propos de faire venir les plus habiles medecins de la faculté de Paris pour conférer avec eux que l’on ne pouvoit prendre trop de precaution en pareille occasion. ».

C’est donc, étrangement, un premier valet de chambre qui prend l’initiative de s’occuper sérieusement de la santé de son maître, la Faculté ne jugeant pas son état suffisamment alarmant ! à partir du 15 août, les valets de chambre passèrent donc leur temps à panser la jambe gangrenée du roi et à l’assister. Blouin poussait le roi dans un fauteuil à roulette lorsque celui-ci souhaitait – et surtout pouvait – se déplacer.

Le 26 août, alors que l’état du roi ne cesse de se dégrader, Louis XIV entend lui-même remercier ses officiers. Il demande au duc de Tresmes, premier gentilhomme de la chambre en année, de convier tous les officiers qu’il trouvera. Face à la mort, le roi apparaît plus humble et se livre à un véritable témoignage de reconnaissance. De nouveau, les Anthoine consignent dans leurs mémoires : « Sa Majesté qui avoit fait tirer les rideaux de son lit pour les voir, leur témoigna avec beaucoup de tendresse la satisfaction quelle avoit de leurs services quelle avoit remarqué qu’en toute occasion ils les luy avoient rendus avec toute l’affection et la fidelité possible, que s’il leur avoit donné quelque petit sujet de chagrin ou de mecontentement, il leur en demandoit pardon ».
avatar
Admin
Admin

Messages : 6317
Date d'inscription : 01/11/2012

http://armeesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis XIV meurt le 1er septembre 1715 : il y a 300 ans !

Message par Invité le Mer 2 Sep - 19:58

Et il ajouta " ... Hé quoi, mes amis, vous m'aviez donc cru immortel ! ...

La France, alors, était la nation la plus puissante et la plus rayonnante d'Europe !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis XIV meurt le 1er septembre 1715 : il y a 300 ans !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum